L'histoire commence ici, ta vie était illusion, aujourd'hui elle est réalité. Fait de celle-ci un rêve dans ce pensionnat !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La fleur brisera le mythe.

Aller en bas 
AuteurMessage
Misteor F. Burnkrastel

avatar

Messages : 10
Date de naissance : 16/02/1991
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Surnom:
Age/Année:
Situation personnelle:

MessageSujet: La fleur brisera le mythe.   Lun 11 Mai - 16:37

    Nom :
    Burnkrastel.
    Prénom :
    Misteor.


  • Caractère :
    Vous savez, je suis modeste. Très modeste. Et cette modestie me fera dire que je suis parfait, le genre de personne qu'il ne faut pas approcher. Pas par mon odeur, nan, je sens bon, comme n'importe quel beau gosse en fait. Non non, rien de fuite physique, mais fuite morale. Je suis le genre de mec qui sait placer les mots ou il faut les mettre. Ne t'avise pas de me faire chier, toi, être inférieur, sinon c'est MOI qui va te faire chier. Et moi, quand je fais chier quelqu'un, je ne le lâche plus. J'ai pas d'amis. J'en ai jamais eu. J'en aurais jamais. J'suis pas encore assez con pour donner le peu de ce qu'il me reste comme confiance à quelqu'un comme toi, ou toi, ou ton cousin, ou ta sœur. Bon, certes, j'ai pas d'amis, mais par contre, j'ai des chiens. Ouais, ça, les chiens, c'est le bien. J'ne parle pas des animaux mais des personnes. Vous savez, les bandes de filles-ballons qui coupe leurs jupes plissées au ras du cul. Les laides, qui te prépare 150 bentos, en insistant pour que tu les bouffe tous, et qui t'achète 150 pains au curry quand tu leurs sors une excuse bidon. Ah ouais, nous y venons. Je vais vous parler maintenant de ma plus grande passion : La bouffe ! J'aime le pain, particulièrement. Je vénère les japonais pour avoir inventer ces petits pains aux goûts divers. J'en raffole. Pain au melon, au curry, à la viande, aux légumes, je trouve ça excellent. J'aime bien en prendre pour mon déjeuner, avec du jus de Litchi. Ah au fait, sinon, je suis assez violent, et vulgaire. Tu me fais chier, je te réponds. Tu continues, je te réponds encore. Tu recommences, je te fous une baffe. Tu peux être une fille ou un mec, tu recevras le même châtiment. Autant te dire que pour moi, les différences n'existent pas.

  • Physique :
    Ni trop grand, ni trop petit. Ni trop gros, ni trop maigre. Je suis physiquement banal. Attirant, mais banal. Pourtant, mon corps est l'une des seule chose que j'aime. Si si ! Je me kiffe, je me trouve beau. J'aime me regarder dans le miroir, prendre soin de moi, comme le ferait une fille. Je monte à 178 centimètres pour 62 kilogrammes, ce qui est une taille et un poids acceptable pour un métisse tel que moi. Mes cheveux sont ... Gris. Oui, je sais, c'est original, mais j'adore les teintures. Je les ait donc teinté en un blond clair, assez terne, qui me va plus que bien. Parfois, j'avoue qu'ils ont le dont de m'énerver. J'ai des épis, épis indomptables, que j'aplatis généralement avec une casquette ou un bandeau, en vain. Ils sont assez longs, retombent en mèches sur mes yeux gris, qui, eux, sont entièrement de couleur naturelle. Il ne faut pas abuser sur les cosmétiques, tout de même. Et puis après tout, j'aime bien mes yeux, aussi. A ce qu'il parait, ils font peur. Et c'est le bien, yeah. Ah et sinon, je ne me maquille pas, je ne suis pas un travelo. Mon style vestimentaire tourne autour des fringues ternes, dans les tons bleus, gris, noirs. En fait, je ne suis qu'un amas de couleurs ternes. Que ça soit cheveux, yeux, vêtements, tout y passe. J'ajouterais quand même que j'aime beaucoup porter des écharpes sur un haut d'été, avoir un gros casque sur les oreilles, et d'autres petites choses du genre. Je trouve que ça fait style. En fait, je suis le style absolu. Ouais, ahah, je suis trop classe. Je m'aime !


    Histoire :

    Depuis ma plus tendre enfance, j'ai toujours éprouvé un dégout profond pour tout ce qui était proche de la banalité. Malheureusement pour moi, j'ai plongé en plein dedans. Mais il y avait quelque chose que je n'avais pas prévu. Avide d'originalité, j'essayais de découvrir de nouvelles choses. De nouveaux horizons. Mais j'étais inconscient, je le suis toujours. Et sans le savoir, je me suis progressivement jeté dans la gueule du loup.

    Ces quelques lignes pourraient résumer mon histoire en grande partie. Mais heureusement pour vous, je ne vais pas m'arrêter là.

    Je suis né dans un hôpital en plein centre de Tokyo. La première chose que j'aperçus vraiment fut un gratte-ciel, derrière une fenêtre aux rideaux mal tirés. Autant vous dire que c'était laid. Très laid. Et j'ai immédiatement commencé à haïr cette ville. Mon père était français, ma mère japonaise. Et c'est comme cela que j'ai hérité du prénom féminin Misteor, bien que je sois un mec. Je l'ai pas capté tout de suite, forcément, mais je savais que quelque chose clochait. M'enfin bref, ne nous attardons pas sur ceci, car ça n'a pas été marquant dans ma vie.

    La période 1-3 ans fut la plus intéressante de toute ma vie écoulée jusqu'à maintenant. Avec mes petits bras de métisse, je découvrais le monde. Et qu'est ce que c'était drôle, finalement. Mais j'étais con, je ne me rendais pas compte qu'il aurait fallut profiter de ces moments encore plus intensément ! Car l'ennui était tout près, il approchait, et je le reçu en pleine gueule une fois arrivé en maternelle. Ces gamins de pacotille me kiffaient quand même. Ils ont commencé par se foutre un peu de ma gueule d'ange avec mon prénom, mais ils ont terminé par me kiffer. J'étais leur ami, ils étaient mes chiens. Et c'est à ce moment que j'ai compris :

    "La vie est ennuyeuse !"

    J'avais beau tout faire pour changer son court, ça ne servait strictement à rien ! Je voulais qu'il se passe quelque chose. Un décès dans la famille, une ruine, un exil, une guerre, même ! Je voulais qu'un évènement tragique arrive dans ma vie. Pas pour chialer tout seul dans mon coin, mais pour en profiter ! Pour recevoir ces frissons agréables dont on m'avait tant parlés, ceux de l'adrénaline ! J'étais un gosse pourri gâté, qui avait grandit dans l'ennui. J'avais tout fait pour que ça change, mais je n'avais pas réussi. Donc je continuais à patienter bêtement, le seul moyen de découvrir de nouveaux horizons, pour moi, fut de me plonger dans les livres et dans la cinématographie. Donc j'enfilais les livres, les uns après les autres. Je regardais des films sans m'arrêter, collant mes yeux pétillants de curiosités à l'écran afin d'essayer de trouver un petit détail, rien qu'un seul, que personne n'aurait pu remarquer à part moi. Mais finalement, le fait de coller sa tête à l'écran pour tenter de voir mieux, ça ne servait à rien. Et même, ça a commencé à me donner un peu d'épilepsie. Et dès que je l'appris, un grand sourire se dessina sur ma face. Alors c'était ça, ces fameux picotements dans les paumes ?! J'allais enfin cesser de m'ennuyer ! ... Ce ne fut que temporaire, finalement. J'étais jeune, jeune et con. J'avais treize ans.

    J'entrais donc dans un petit collège privé, assez réputé, aux alentours d'Osaka. Je devins vite l'idole des élèves, ce qui était encore plus chiant de ne pas être aimé du tout. Donc je me mit à mépriser. Quelqu'un m'approchait, je l'envoyais bouler. J'étais méchant, je le savais, je l'avais toujours été. En effet, ma vie n'est pas marquante. La plus grande source de mes amusements était les gens. Je leurs foutait des vents monumentaux, et j'en riais dans ma barbe. J'étais considéré comme "beauté froide", autant dire que je l'étais.

    On me surnommait Flower.

    Ensuite, je du passer au lycée. J'avais dans les 16 ans. Et j'ai trouvé votre faaameux pensionnat. Comment l'ai-je trouvé ? Mais c'est très simple, vieux ! Comme tu l'as vu précédemment, ma vie est trop banale. Et vu que je suis une sorte de mordu de l'informatique, Google est viiite devenu mon chien. Alors j'ai fait quelques recherches, et j'ai trouvé un truc sur votre pensionnat ! How fabulous ! Je n'avais strictement aucune idée des particularité de cet établissement , mais je sentais que ça avait l'air fun. Alors j'y vais, j'demande à Maman-Papa un peu de flouz, et jm'envole vers de nouveaux horizons. Autant vous dire que c'est ... Nul. Banal. Comme tous les autres.

    Eh merde. Maintenant, je m'ouvre de nouveau à l'ennui. Pourquoi me suis-je donc fourré là dedans ?
    Le pire est à venir.


    Catégorie souhaité :
    Punks. Wesh wesh, j'suis un rebelle de la société moi.

    Code :
    Ok'ey By Kao'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Nogami
3em année 16 ans
3em année 16 ans
avatar

Messages : 223
Date de naissance : 13/08/1992
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Surnom: Kao
Age/Année: 16 ans
Situation personnelle:

MessageSujet: Re: La fleur brisera le mythe.   Lun 11 Mai - 16:46

    Welcome hereeeeeee

    Alors j'adore mais vraiment j'adore la présentation sauf un truc tu la fais à la première personne, il vaudrais mieux que tu la fasse à la troisième., Mais bon comme je suis dans un jour d bontée je te VALIDE.

    Un truc n'oublie pas de faire tes RPs à la troisème personne et de faire ta demande de chambre.

    Xo.Xo *en mode non groupie na*

_________________

Like a princess

Gossip & Glamour Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misteor F. Burnkrastel

avatar

Messages : 10
Date de naissance : 16/02/1991
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Surnom:
Age/Année:
Situation personnelle:

MessageSujet: Re: La fleur brisera le mythe.   Lun 11 Mai - 16:55

Tout d'abord merci.

Mais il y a quelque chose qui me tracasse.
Bon, perso, je suis une mordue du rp, j'ai pas mal d'expérience, et JAMAIS au grand JAMAIS je n'ai vu de personnes qui bannissaient l'écriture à la 1ere personne !
Je trouve ça impensable ! On est là pour se détendre, non ? On écrit comme on le veut, non ?
Alors désolée, mais que vous le voulez ou non, je vais continuer à rp comme je le fais tout le temps avec ce perso (ouais, c'est mon premier perso à la 1ere personne :3), c'est à dire à la première personne du singulier.
Bon, bien sûr, je vous parle en tout respect, je remets juste gentiment les choses en place :3.

Bref, je vais de ce pas commencer mon premier post, et poster une demande de chambre ^_^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaori Nogami
3em année 16 ans
3em année 16 ans
avatar

Messages : 223
Date de naissance : 13/08/1992
Date d'inscription : 04/04/2009
Age : 26

Feuille de personnage
Surnom: Kao
Age/Année: 16 ans
Situation personnelle:

MessageSujet: Re: La fleur brisera le mythe.   Lun 11 Mai - 17:17

Oui tu peux le faire comme tu le sens mais bon si les personne avec qui tu RP on un peu de mal ^^.

_________________

Like a princess

Gossip & Glamour Girl
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Misteor F. Burnkrastel

avatar

Messages : 10
Date de naissance : 16/02/1991
Date d'inscription : 11/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Surnom:
Age/Année:
Situation personnelle:

MessageSujet: Re: La fleur brisera le mythe.   Lun 11 Mai - 17:35

Ok, merci n_n.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisith Jons
Professeur de Philosophie
avatar

Messages : 0
Date de naissance : 03/01/1993
Date d'inscription : 01/04/2009
Age : 25
Localisation : Ici et là

Feuille de personnage
Surnom: Miss Jons
Age/Année: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire

MessageSujet: Re: La fleur brisera le mythe.   Lun 11 Mai - 20:05

Bienvenue à toi ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagine-toi.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La fleur brisera le mythe.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fleur brisera le mythe.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mythe gaullien (Sudhir Hazareesingh)
» Main sans valeur et fleur
» Une fleur écossaise
» MYTHE CHEVALIER LCA
» Fleur maladive. [Egarée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagin(ation) :: Archives-
Sauter vers: