L'histoire commence ici, ta vie était illusion, aujourd'hui elle est réalité. Fait de celle-ci un rêve dans ce pensionnat !
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lettre à un meutrier. [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lisith Jons
Professeur de Philosophie
avatar

Messages : 0
Date de naissance : 03/01/1993
Date d'inscription : 01/04/2009
Age : 25
Localisation : Ici et là

Feuille de personnage
Surnom: Miss Jons
Age/Année: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire

MessageSujet: Lettre à un meutrier. [Libre]   Ven 1 Mai - 18:32

Ce matin là il pleuvait. Un dimanche sous la pluie. De quoi gâcher le moral de tout le monde. Mais Lisith c'était tous de même levé tôt pour admirer le lever du soleil, dont on ne voyait rien aujourd'hui, mais surtout pour aller chasser un peu. Dans les rue personne, elle alla donc au cimetière écrire une lettre à son parrain, un meurtrie tout comme elle, un meurtrier enfermé. Pourquoi au cimetière, parce que c'était un lieu qui inspirait la jeune démone.

"Cher Parain,

Sois sur que chaque jour je pense à toi. La vie sans te voir pendant ces quelque moi est insupportable, rien que l'idée m'est insupportable. En attendant j'espère que tu va vite sortir de ta prison. Tu ne doit surement pas le savoir et moi je n'en est aucune idée mais peut-être que les humains savent qui tu es. Je passerait te voir dès que je le peut.

Au revoir Parrain. Ce n'est qu'un au revoir et non pas un adieu.

Lisith."


Au moment ou Lisith allais fermer la lettre, des pas le firent sursauter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagine-toi.forumactif.org
Ken Utadawa

avatar

Messages : 126
Date de naissance : 03/10/1910
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 108

Feuille de personnage
Surnom: Kenichou, Ken
Age/Année: 16, 3ème année.
Situation personnelle: Pas sûr d'être amoureux(se)

MessageSujet: Re: Lettre à un meutrier. [Libre]   Sam 2 Mai - 9:36

Ken regardait depuis pas mal de temps ce qui se tramait dehors. Derrière la vitre du Tgv il observait les gouttes de pluies qui tombaient sur les vitres mais aussi sur le sol, les gens, les parapluie.. Ken s'amusait comme à chaque jour de pluie, à compter les gouttes qui tombaient, mais ça c'était chose très difficile mais aussi très idiote. Pourtant ça lui fit passer le temps et dès qu'il fut perdu dans ses pensées les plus profondes, il entendit une voix signaler la rue qu'il recherchait. En réalité il devait se rendre à un pensionnat pas très loin de Tokyo et donc à deux grand pas de chez lui, mais vu se temps et vu que c'est la première fois, il avait décidé d'emprunter les voies du tgv pour une fois. Enfin, il fut décandut dans une station et dès que son pas toucha le sol, plusieurs personne le bousculèrent pour le faire re-rentrer dans le tgv. Ça lui posa un gros problème, car c'était bien là qu'il fallait s'arrêter et pas ailleurs. Alors, vu qu'il n'avait pas de tiqué pour la prochaine station, il ouvris au bout d'un moment l''une des vitres du tgv, laissant un grand courant d'air dans la pièce, des gouttes d'eau tombant un peut partout dans la machine et enfin des cries stridents de certaines personnes mélangés à d'autres qui criaient au jeune homme de refermer cette fichu fenêtre. Mais Ken n'en fit qu'a sa tête et salua tout le monde de sa main avant de sauter du Tgv pour tomber sur de l'herbe, évitant de justesse un buisson pleins de ronces.

* Aieuh.. Bon, ça c'est fait au moin. *

Bon, au moins il était débarrassé. Et de plus, il était plus prêt de la ville, alors il n'avait plus qu'a marcher. Il prit la peine de sortir son parapluie, puisque la pluie se calmait mais ensuite retombait en abondance. Enfin, il reconnut quelque chose de famillié chez lui: Une pierre tombal un peut au loin, derrière un grillage complètement troué et défoncé. Ken comme un parfait idiot, partit de se côté, ça lui amusait de voir les pierres tombal, savoir quand était mort les gens, si lui vivrait comme eux, et peut être se décider plus tard quand il mourra, d'une place bien prescise où sa tombe sera mise. Enfin, il croisa du regard une autre personne qui le fit légèrement sursauter sur la gauche. Puis, la voyant sans rien au dessus de sa tête, il s'approcha d'elle et lui mit son parapluie au dessus de sa tête, signe qu'il voulait l'abriter du froid glacial.


" Sois vous aimez la pluie et ça je peux le comprendre, sois vous n'avez pas remarqué que des gouttes d'eau tombait sur votre visage ou alors que vous avez oubliez votre parapluie. Vous avez trois option.. Mon parapluie vous sera utile, non? Par un temps pareil, il serait presque difficile de voir quelqu'un ou quelque chose à 10 mètre ou moins si on exagère les choses.. "

[ J'aimerais trop sauter d'un TGV moi aussi T__T
* Bam *
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisith Jons
Professeur de Philosophie
avatar

Messages : 0
Date de naissance : 03/01/1993
Date d'inscription : 01/04/2009
Age : 25
Localisation : Ici et là

Feuille de personnage
Surnom: Miss Jons
Age/Année: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire

MessageSujet: Re: Lettre à un meutrier. [Libre]   Dim 3 Mai - 13:01

Malgré les gouttes de pluie qui tombait sur sa lettre, Lisith continuer d'écrire. La pluie se faisait de plus en plus forte et le vent augmentait de puissance si bien que la jeune fille finit pas ranger sa lettre, la mettre à l'abri sous son pull. Elle resta tout de même dans ce froid glacial assise sur la tombe de sa mère, une partie seulement car elle avait été incinérée et la moiter des cendre étaient dans un cimetière s'Amérique. L'autre parie avait été transporté jusque là par la jeune fille mais finalement elle avait enterait les cendres dans le cimetière de Tokyo. Au bout d'une demi heure, la jeune fille était complètement trempée, soudain la pluie cesa mais pas le bruit celle-ci. Lisith leva et les yeux et vit qu'un garçon surement gothique vus son look était occupé à lui tenir un parapluie sur la tête.

"Sois vous aimez la pluie et ça je peux le comprendre, sois vous n'avez pas remarqué que des gouttes d'eau tombait sur votre visage ou alors que vous avez oubliez votre parapluie. Vous avez trois option.. Mon parapluie vous sera utile, non? Par un temps pareil, il serait presque difficile de voir quelqu'un ou quelque chose à 10 mètre ou moins si on exagère les choses.. "


Lisith sourit à la réplique du garçon. Il ne c'était pas présenté à elle mais son humour indiquer à la jeune file qu'il était un garçon agréable à vivre.

"Merci pour le parapluie. Je suis Lisith."

Lisith tendis un tout petit peu sa main histoire de ne pas se mouiller mais de quand même lui dire bonjours.

"Je suis au pensionnat New Joy. Tu y es aussi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagine-toi.forumactif.org
Ken Utadawa

avatar

Messages : 126
Date de naissance : 03/10/1910
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 108

Feuille de personnage
Surnom: Kenichou, Ken
Age/Année: 16, 3ème année.
Situation personnelle: Pas sûr d'être amoureux(se)

MessageSujet: Re: Lettre à un meutrier. [Libre]   Dim 3 Mai - 13:22

Dès que Ken eut finit sa phrase, la jeune Lisith n'avait pas prit beaucoup de temps pour lui répondre en lui disant son nom. Chose que lui, Ken, ne faisait jamais en premier lieu mais que si on lui demandé, il le dirait. L'idée de connaitre les prénoms, c'était une chose assez stupide vu qu'on ne saurait pas si on reverrait cette personne, mais le jeune gothique se décida à lui répondre enfin à la petite question de la fille qui c'était mise à lui tendre la main. Au même moment qu'il serrait sa main, il répondit:

" New Joy vous dite? Oui.. Vous l'avez remarqué par mes baguages je suppose? "

C'est vrai, il avait sur lui seulement que son parapluie qui les tenaient à l'abri de l'eau, mais aussi de son autre main où il tenait une valise roulante déjà toute crasseuse après le choc dans l'herbe et la boue. On pouvait tout de suite savoir qu'il se rendait à Tokyo, mais pas qu'il allait dans ce pensionnat. Peut être que le fait qu'il soit seul faisait comprendre qu'il n'enménagait pas avec ses parents dans une maison? Assez judicieux, il trouvait à présent que cette Lisith débordée d'intelligence. Enfin, il lâcha sa main et répondit en se mordant une petite mèche:

" Mon nom est Ken. Mais libre à vous de le changer en un surnom farfelue. Mais dite moi, vous écrivez à quelqu'un? Dans un cimetière? C'est très original je dois l'avouer.. Mais par un temps de pluie, vous savez: L'eau mouille aussi les feuilles en papier. Mais je suis ravi que vous n'utilisez pas comme certaines personnes, de nos jours, les ordinateurs avec leurs mails et language étrange. "


Oui, Ken n'aimait pas vraiment tout ce qui touchait aux ordinateurs. La seule chose qu'il acceptait encore, c'était les portables avec qui il échangait des appels ou des sms, envoyez des images... Je m'emporte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisith Jons
Professeur de Philosophie
avatar

Messages : 0
Date de naissance : 03/01/1993
Date d'inscription : 01/04/2009
Age : 25
Localisation : Ici et là

Feuille de personnage
Surnom: Miss Jons
Age/Année: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire

MessageSujet: Re: Lettre à un meutrier. [Libre]   Dim 3 Mai - 20:45

" New Joy vous dite? Oui.. Vous l'avez remarqué par mes baguages je suppose? "

Oui Lisith avait remarqué les bagaes du garçon mais pas seulement.

"Ton âge m'a indiqué que tu y allais aussi, tu as environ 11 ans et un garçon seul a 11 ans qui traine dans un cimetière ne peut pas être sous surveillance, enfin pas dans l'état ou tu es."


Le garçon de 11 an se mordilla une mèche avant de répondre à Lisith. Il disait s'appelait Ken. Il lui proposa de le changer en un surnom farfelu. Lisith fit non de la tête. Pas besoins de changer en un surnom un prénom aussi cour. Et puis Ken c'était très jolie, pas besoins d'aller changeait ce prénom en un surnom ridicule.
Ken aussi changea, mais pas son prénom en surnom, il changea simplement de discution.

"Mais dite moi, vous écrivez à quelqu'un? Dans un cimetière? C'est très original je dois l'avouer.. Mais par un temps de pluie, vous savez: L'eau mouille aussi les feuilles en papier. Mais je suis ravi que vous n'utilisez pas comme certaines personnes, de nos jours, les ordinateurs avec leurs mails et language étrange. "

Lisith prit un temps avant de répondre.

"J'écris ici parce que ce lieu m'inspire et écrire à quelqu'un qui ne devrait même pas recevoir de lettre de vous c'est assez difficile alors il faut du calme. Quand à la pluie elle montre simplement ma tristesse. La personne à qui j'écris sais que je ne pleure jamais mais ce sera comme des larmes qui lui sont destinée. Quand aux ordinateur, la personne à qui j'écris n'a pas le droit d'en avoir, il n'a pas le droit à la communication externe mis à part celle-ci."


Lisith fit une pause en regardant Ken dans les yeux.


"Tu doit me trouver folle."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagine-toi.forumactif.org
Ken Utadawa

avatar

Messages : 126
Date de naissance : 03/10/1910
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 108

Feuille de personnage
Surnom: Kenichou, Ken
Age/Année: 16, 3ème année.
Situation personnelle: Pas sûr d'être amoureux(se)

MessageSujet: Re: Lettre à un meutrier. [Libre]   Dim 3 Mai - 21:09

" J'écris ici parce que ce lieu m'inspire et écrire à quelqu'un qui ne devrait même pas recevoir de lettre de vous c'est assez difficile alors il faut du calme. Quand à la pluie elle montre simplement ma tristesse. La personne à qui j'écris sais que je ne pleure jamais mais ce sera comme des larmes qui lui sont destinée. Quand aux ordinateur, la personne à qui j'écris n'a pas le droit d'en avoir, il n'a pas le droit à la communication externe mis à part celle-ci."

Ken resta perplexe, c'était pas faux que par un temps pareil ont pouvait faire part de notre tristesse par les les gouttes d'eau de pluie sur la feuille, comme en faire l'illusion qu'on a pleuré. Il fit alors soudain un large sourire quand la jeune fille lui demanda s'il l'a trouvait folle. Il lui répondit alors en gardant un calme plat, presque effrayant:

" Pas spécialement, c'est plutôt intelligent ce que vous faite. Mais bon, si vous tenez à avoir froid pour cette personne, c'est que vous l'aimez vraiment, et ça je respecte énormément. "

Il commença alors à regarder le ciel, il était très nuageux, on pouvait vite comprendre que cette pluie ne cessera pas, et au pire: L'eau augmentera en abondance et il y'aura beaucoup plus de pluie encore. Il commença d'ailleurs à avoir mal à tenir son parapluie au dessus de leurs têtes, alors il se décida à s'assoir, non pas sur une tombe, mais sur le sol qui était en cimant. Il commença à regarder la fille ui était toujours sous la pluie, puis il ce décida quelques temps plus tard, après s'être bien réchauffé de la pluie sous son parapluie, il s'avança vers Lisith et lui dit d'un ton presque amical mais toujours polie:

" Dîte-moi, est ce que vous pourriez n'emmener à new Joy ? Car le seul chemin que je connais c'est celui de la gare jusqu'au pensionnat et non du cimetière.. Ça ne vous dérange pas au moins? "

[ S'cuse, c'est très court ! ]

_________________

[[ -Batteur des "Full Moon"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisith Jons
Professeur de Philosophie
avatar

Messages : 0
Date de naissance : 03/01/1993
Date d'inscription : 01/04/2009
Age : 25
Localisation : Ici et là

Feuille de personnage
Surnom: Miss Jons
Age/Année: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire

MessageSujet: Re: Lettre à un meutrier. [Libre]   Mer 6 Mai - 17:45

Lisith sourit.

"En effet cette personne, malgré certain fait, à un grand sens de la générosité et à un cœur d'or. Parfois il ne faut pas grand chose pour commettre un erreur."

Ken regarda le ciel. Il était toujours noir et nuageux. Les grosses goutes de pluie tombait en rafale sur le parapluie du gothique. Ken s'adressa ensuite à Lisith.


"
Dîte-moi, est ce que vous pourriez n'emmener à new Joy ? Car le seul
chemin que je connais c'est celui de la gare jusqu'au pensionnat et non
du cimetière.. Ça ne vous dérange pas au moins? "


Elle sourit, un nouvelle fois.

"Non bien sur que cela ne me dérange pas, au contraire, suis moi. Et tu veux bien arrêter de me tutoyer, je n'est pas encore l'habitude. Je n'aime pas vraiment ça."

Et avec Ken elle partis vers le pensionnat, toujours sous la pluie. Au milieu de chemin elle s'arrêta et regarda le jeune gothique.

"Et toi ? Qu faisait tu au milieu de ce cimetière ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagine-toi.forumactif.org
Ken Utadawa

avatar

Messages : 126
Date de naissance : 03/10/1910
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 108

Feuille de personnage
Surnom: Kenichou, Ken
Age/Année: 16, 3ème année.
Situation personnelle: Pas sûr d'être amoureux(se)

MessageSujet: Re: Lettre à un meutrier. [Libre]   Mer 6 Mai - 22:30

" Non bien sur que cela ne me
dérange pas, au contraire, suis moi. Et tu veux bien arrêter de me voutoyer, je n'est pas encore l'habitude. Je n'aime pas vraiment ça."


Ken fit un petit oui de la tête en faisant un léger sourire au coin de ses lèvres, il commença alors à suivre Lisith en mettant soigneusement son parapluie sous Lili pour ne pas qu'elle attrape encore plus de rhum, déjà qu'elle était pas mal mouillée. On pouvait voir des gens courrirs, échappants à la pluie, Ke' aimait assez bien les voirs criait rien qu'en voyant de l'eau.

" Et toi ? Qu faisait tu au milieu de ce cimetière ?"

Ken fut assez surpris par la question, il ne s'attendait pas vraiment à ce qu'elle pose ce genre de chose. Enfin, il n'allait pas lui mentir et lui répondit sur le fait qu'il avait ratter son arrivée en train et qu'il avait sauté de la fenêtre du train pour ensuite arriver en face du cimetière. Peut être qu'elle ne le croyait pas, ou le trouvait tout simplement étrange mais il n'était pas du genre à mentir aux autres: Ca fouterais trop la merde entre eux. Enfin, il continuait de marcher à côté de Lili, puis il demabnda gentillement:

" Et, dit moi, tu es au pensionnat depuis combien de temps? Les gens sont sympa aux moins? "

_________________

[[ -Batteur des "Full Moon"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisith Jons
Professeur de Philosophie
avatar

Messages : 0
Date de naissance : 03/01/1993
Date d'inscription : 01/04/2009
Age : 25
Localisation : Ici et là

Feuille de personnage
Surnom: Miss Jons
Age/Année: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire

MessageSujet: Re: Lettre à un meutrier. [Libre]   Dim 10 Mai - 20:42

Lisith sourit à cette question. Son avis été un peu subjectif, même beaucoup mais bon pourquoi ne pas répondre à cette question.

"Les gens certain sont sympa, les skateur les gothique aussi. Les originaux eux ils sont tellement spéciaux que sa dépend de chacun. Quand aux modes, elle sont bêtes comme pas permis et croient avoir tous les garçon dans leur poche. Enfin tu verra pas toi même."

Lisith continua de marcher le long du chemin et fini par arriver avec Ken devant le pensionnat.

"Nous y voilà, t'en pense quoi ?"


Lisith poussa le grand portail. La cour été vide, la pluie tombaitt de plus en plus et l'orage finit par gronder. Elle attrapa une partie des affaire de Ken, la main de celui-ci et se i mit à courir en direction du préhaut, lui laissant juste le temps de prendre le reste de ses affaire.


"Sa va tomber un moment."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagine-toi.forumactif.org
Ken Utadawa

avatar

Messages : 126
Date de naissance : 03/10/1910
Date d'inscription : 01/05/2009
Age : 108

Feuille de personnage
Surnom: Kenichou, Ken
Age/Année: 16, 3ème année.
Situation personnelle: Pas sûr d'être amoureux(se)

MessageSujet: Re: Lettre à un meutrier. [Libre]   Dim 10 Mai - 21:31

"Les gens certain sont
sympa, les skateur les gothique aussi. Les originaux eux ils sont
tellement spéciaux que sa dépend de chacun. Quand aux modes, elle sont
bêtes comme pas permis et croient avoir tous les garçon dans leur
poche. Enfin tu verra pas toi même."


Ken resta perplexe, les modes ont toujours étaient des pestes? Enfin.. Ces personnes restaient des êtres humains, ils ne pouvaient pas être bien méchant au fond. Perdu dans ses pensés, il se reveilla en voyant la pension devant lui: Celle-ci était plutôt grande, elle avait l'air d'accueillir pas mal de monde, mais personne ne se trouvait dans la cour car la pluie commença à devenir plus forte et à inviter Mr orage. Alors Lisith pris la main du jeune gothique pour l'emmener dans le préau où ils étaient tout deux à l'abris de l'eau. Puis elle lui dit que ça allait tomber un bon moment. Logique, il pleuvera sans doute pendant toute la journée, déjà que quand Ken fut sortis de chez sa grand mère pour prendre le train il pleuvait des cordes, mais là c'était plutôt impressionant. Nous sommes le prntemps pourtant.

" Il va pleuvoir combien de temps encore ? "

Il soupira légérement, mais reprit son sourire habituel pour se tourner vers Lisith. Il lui prit la main et la serra très fort pour dire ensuite sur un ton très amical:

" Merci bien, j'essayerais de me souvenir du chemin entre le cimetiére et le pensionnat. Au plaisir de te revoir! A très bientôt ! "

Il prit alors ses valises et salua d'une main Lisith, pour ensuite partir à grande allure vers ses chambres. Il éspérait revoir un jour cette jeune fille pour qu'ils discutent un peut plus ensemble, et par un plus beau temps que celui-ci..

[ Sujet terminé !~ ^_^ ]

_________________

[[ -Batteur des "Full Moon"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lisith Jons
Professeur de Philosophie
avatar

Messages : 0
Date de naissance : 03/01/1993
Date d'inscription : 01/04/2009
Age : 25
Localisation : Ici et là

Feuille de personnage
Surnom: Miss Jons
Age/Année: 17 ans
Situation personnelle: Célibataire

MessageSujet: Re: Lettre à un meutrier. [Libre]   Dim 10 Mai - 21:39

Lisith partis de don côtés, dans sa chambre aussi pour rencontrer sa nouvelle co-locataire en espérant qu'elle n'allait pas être trop embêtante, pas comme Kao. Elle gravit les marches de l'escalier central, s'infiltra dans le couloir du troisième. Elle regarda quelque instant par a fenêtre de celui-ci. La pluie tombait rude. Elle décia ensuite de rentrer et de rencontrer sa nouvelle co-locataire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://imagine-toi.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lettre à un meutrier. [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre à un meutrier. [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouf!! - Le 16.XII.1456 - R - TOP (Lettre du maire)
» Lettre d'introduction de l'ambassadeur Flamand
» Lettre à HIRO HITO
» Lettre publique à la comtesse Illustre.
» [ Boite à outils] Modèles de lettre pour non inscrits

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Imagin(ation) :: La ville :: Cimetière-
Sauter vers: